Comment consulter le peuple ?

Un dirigeant qui a la volonté de bien gouverner a besoin de consulter l'opinion publique. Le résultat des élections permet d'avoir une idée sur l'opinion du peuple, mais c'est une vision très imprécise dans la mesure où la population s'est exprimée sur le choix d'une personne et de son programme, mais pas sur un sujet précis. Le dirigeant doit donc avoir recours à d'autres moyens.

 

 

Les états généraux

Sous l'Ancien Régime, les rois ont eu recours à la réunion des états généraux à partir de 1302. Il s'agissait de demander au peuple son avis sur un ou plusieurs sujets. Le peuple était représenté par des députés élus dans les provinces. A partir de 1484, l'ordre du jour des états généraux s'est appuyé sur les cahiers de doléances qui recueillaient les demandes et protestations des Français de toutes les paroisses du royaume.

 

 

 

 

 

 

 

 

De nos jours, on a repris l'expression "états généraux" pour des réunions de représentants des diverses parties prenantes sur un sujet donné (états généraux de la bioéthique, états généraux de la sécurité sociale, etc ...).

Le sondage

Le sondage, généralement organisé par des organismes privés, permet d'évaluer l'avis de la population à partir d'un échantillon plus ou moins large. La fiabilité de ce système est controversée et ne saurait être utilisée par les autorités.

La consultation populaire

La consultation populaire permet de demander au peuple de s'exprimer par voie de scrutin sur un sujet donné. Contrairement au référendum, le résultat de cette consultation n'a pas d'effet législatif, c'est juste un avis que les dirigeants peuvent suivre ou pas. C'est en fait un référendum consultatif. 

Le référendum

Le référendum consiste à demander au peuple son avis sur une décision, par voie de scrutin.

etatsg10.jpg

Les derniers états généraux convoqués sous l'Ancien Régime ont eu lieu le 5 mai 1789 et se sont transformés en assemblée constituante au début de la révolution.