Définitions autour du vote

en politique

Vote

Du latin votum (voeu, promesse), en passant par l'anglais vote : manifestation de la volonté d'un groupe de personnes à l'occasion d'une élection ou d'un référendum.

Election

Du latin electio (choix) : choix d'une personne opéré par le moyen d'un vote.

Référendum

Du latin referendum, de referre (rapporter): procédé permettant aux citoyens de manifester eux-mêmes un choix politique en se prononçant sur une proposition.

 

On distingue principalement :

  • le référendum législatif, qui permet l'intervention du peuple dans l'adoption d'une loi ; il peut être à l'origine des pouvoirs publics ou à l'initiative de la population (initiative populaire)

  • le référendum constituant, qui permet l'adoption ou la révision de la constitution par le peuple.

voir aussi : 

Les différents types de référendums

Plébiscite

Procédé par lequel un personnage qui a accédé au pouvoir demande au peuple de lui manifester sa confiance en se prononçant par oui ou non sur un texte donné.

Certains référendums prennent l'allure d'un plébiscite, comme celui qui a conduit le général de Gaulle à quitter le pouvoir.

Scrutin

Du latin scrutari (visiter, explorer) : ensemble des opérations qui constituent un vote.

Le scrutin politique se pratique au moyen de bulletins disposés dans des urnes ou par vote électronique.

Modes de scrutin

Suivant le nombre de personnes à élire, on distingue :

  • le scrutin uninominal : scrutin par lequel on n'élit qu'une personne

  • le scrutin plurinominal : scrutin visant à pourvoir plusieurs sièges ; c'est généralement un scrutin de lliste.

 

Suivant la technique de représentation adoptée, on distingue :

  • le scrutin majoritaire : dans un scrutin uninominal, c'est le seul système possible ; dans un scrutin de liste, la liste qui a remporté le plus de suffrages emporte tous les sièges.

  • le scrutin proportionnel : dans un scrutin de liste, le nombre de sièges est réparti entre les listes proportionnellement au nombre de suffrages remportés.

  • le scrutin mixte combine les deux systèmes précédents. En France, c'est la cas des élections municipales dans les communes de plus de 1000 habitants : la liste arrivée en tête au second tour obtient la moitié des sièges, le reste étant réparti entre les autres listes proportionnellement aux suffrages obtenus.

Suffrage

Du latin suffragari (aider de son vote), le terme revêt principalement deux acceptions :

 

1. Le suffrage désigne le vote par lequel on déclare ses opinions et, par extension, le bulletin exprimant ce vote. Dans ce sens, c'est un synonyme de "voix".

 

2. Le suffrage désigne aussi le système de représentation, de vote.

On peut distinguer :

- suivant le nombre de voix par électeur :

  • le suffrage égal, où chaque électeur a une voix

  • le suffrage plural, où une ou plusieurs voix supplémentaires sont attribuées à certains électeurs.

- suivant le nombre de citoyens habilités à voter :

  • le suffrage universel, où tous les citoyens ont le droit de vote sous certaines conditions (âge, nationalité, capacité, moralité)

  • le suffrage restreint où le droit de vote est reservé à une certaine catégorie (par exemple, le suffrage masculin, reservé aux hommes).

- suivant le caractère plus ou moins direct du vote :

  • le suffrage direct où les citoyens élisent eux-mêmes leurs représentants

  • le suffrage indirect où des élus élisent les représentants des citoyens (en France, c'est le cas des élections sénatoriales).