Ras-le-bol de la république ?  Et pourquoi pas la monarchie ?

Que trouver sur ce site ?

Fondé en 2016, le site Demain : La Monarchie vous propose une alternative politique à la république que nous subissons actuellement. Vous y trouverez des articles d'opinion, d'information et de documentation. Ce site souhaite aussi créer du lien entre royalistes et vous laisser la parole.

Notre projet politique 

Nous proposons un nouveau régime alliant monarchie absolue et démocratie (mais si, c'est possible !).

► en savoir plus

Titulature

Sa Majesté Très Chrétienne,
Fils Aîné de l'Eglise

En matière de diplomatie ou de protocole, il est d'usage de faire précéder le nom d'un roi ou d'un empereur du prédicat "Sa Majesté". En France, le roi était qualifié de "Sa Majesté Très Chrétienne" (en abrégé : S.M.T.C.). Voyons d'où viennent ces termes.

Sa Majesté

L'appellation "Sa Majesté" est utilisée dès le règne de François Ier, en remplacement des termes "le roi nostre sire". Ce titre était auparavant utilisé uniquement par les souverains du Saint Empire Romain Germanique. Rappelons que François Ier avait été candidat à la Couronne du Saint Empire mais qu'il a été devancé par Charles Quint. L'utilisation de ce prédicat en France signifie bien que "le roi de France est empereur en son royaume". Cette formule est due à un juriste du règne de Saint-Louis, Jean de Blanot, qui avait écrit dans son ouvrage Libellus super titulo Institutionum de actionibus (1256) : « Le roi de France est empereur dans son royaume, car il ne se reconnaît pas de supérieur en matière temporelle » (traduction du latin).

Roi Très Chrétien

Le qualificatif de "très chrétien" (christianissimus) était d'abord un titre diplomatique utilisé par les papes pour qualifier les souverains ou autres grands personnages auxquels ils s'adressaient. Mais à partir du XIVème siècle, ce titre n'est plus utilisé que pour le roi de France, notamment depuis Charles V (1364-1380). Louis XI est le premier à être qualifié de Roi Très Chrétien par les papes durant tout son règne. Sous François Ier, avec l'usage du terme de "majesté", le roi de France devient Sa Majesté Très Chrétienne (S.M.T.C.). La reine de France a droit au même titre. Cette appellation durera jusqu'à la fin de la royauté légitime (1830). L'exclusivité du titre "Très Chrétien" accordé au roi de France fera que, même auprès des cours étrangères, le titre de Roi Très Chrétien suffira à qualifier notre souverain, sans avoir besoin de préciser qu'il s'agit du roi de France.

Le Roi de France, Fils Aîné de l'Eglise

La qualification de "Fils aîné de l'Eglise" portée par le Roi de France vient du fait qu'il est un successeur de Clovis Ier qui s'est fait baptiser vers 496. Clovis était ainsi devenu le premier roi barbare à devenir catholique (d'autres avant lui sont devenus chrétiens, mais de l'hérésie arienne). En fait, d'autres souverains ont précédé ce glorieux mérovingien : le roi d'Arménie a été baptisé en 301, et le roi d'Ethiopie vers 330. Mais ces royaumes se sont séparés de l'église catholique après le concile de Chalcédoine (451). Un autre état, et pas le moindre, a adhéré à la foi chrétienne en 380 : l'Empire Romain, par l'édit de Thessalonique publié par l'empereur Théodose Ier. Mais, au moment du baptême de Clovis, l'Empire Romain d'Occident n'existe plus depuis 476. Quant à l'Empire Romain d'Orient, il va s'éloigner petit à petit de l'Eglise de Rome (grand schisme d'Orient en 1054, puis sac de Constantinople en 1204). C'est ainsi que la France va devenir le plus ancien royaume catholique.

Le Roi de France n'a pas été appelé "Fils aîné de l'Eglise" dès les premiers temps mais il en aurait mérité le titre tant il a été un soutien de la papauté. Ainsi, c'est à Pépin le Bref que l'on doit la fondation des Etats Pontificaux au VIIIème siècle. En 1239, le pape Grégoire IX écrivait au roi Saint-Louis IX : "Nos prédécesseurs, les Pontifes romains, considérant la suite non interrompue de louables services, ont, dans leurs besoins pressants, recouru continuellement à la France ; la France, persuadée qu'il s'agissait non de la cause d'un homme mais de Dieu, n'a jamais refusé le secours demandé ; bien plus, prévenant la demande, on l'a vue venir d'elle-même prêter le secours de sa puissance à l'Église en détresse. Aussi, nous est-il manifeste que le Rédempteur a choisi le béni Royaume de France comme l'exécuteur spécial de Ses divines volontés". Mais il faut attendre 1495 pour voir apparaître l'appellation "fils aîné" dans la bouche du pape Alexandre VI, s'adressant au roi Charles VIII. Par la suite, pratiquement tous les rois de France se qualifieront de "fils aîné de l'Eglise".

Notons que l'honneur de ce titre, grâce à la dévotion de nos rois, s'est étendu à tout le royaume et que, même actuellement, la France est qualifiée de "Fille aînée de l'Eglise" par les papes.

J.S.

mis en ligne le 26/08/2022

Derniers articles parus

▼ 8 juillet 2022

Capture d’écran 2022-04-23 185446.png

Nouvelle page

▼ 4 juin 2022

bokassa-uniforma_dotyk-galerie-680.jpg

Ces républiques qui virent à la monarchie

▼ 30 avril 2022

Capture d’écran 2022-04-10 153711.png

 Chronique du Prince Kimpa Vito 

▼ 11 avril 2022

▼ 12 mars 2022

▼ 26 février 2022

l'atelier d'Eric.PNG

 L'atelier d'Eric 

▼ 15 février 2022

▼ 29 janvier 2022

▼ 11 janvier 2022

▼ 9 novembre 2021

▼ 9 novembre 2021

Ahmet-Zogu.jpg

Ces républiques qui virent à la monarchie

▼ octobre 2021

▼ 29 août 2021

R.png

 Symbolique 

▼ 21 juillet 2021

▼ 12 juin 2021

états généraux.PNG

La vérité historique

▼ 26 mai 2021

Si vous souhaitez d'autres informations sur la royauté et le royalisme, nous vous recommandons la chaîne YouTube de nos amis du CREF (Cercle Royal des Enfants de France) :

TV ROYAUTÉ

logo TV ROYAUTE.png

Envie de jouer ? Demain la Monarchie vous propose un quiz de 10 questions portant sur les thèmes abordés sur le site.

logo chronique d'Arthur.PNG

Dans cette chronique, nous donnons la parole à un jeune royaliste qui nous propose régulièrement des articles sur divers sujets.

Vous avez des questions, des suggestions, vous souhaitez nous proposer des textes, vous voulez faire connaître votre association,...

N'hésitez pas à

nous contacter

Vous souhaitez recevoir par courriel les nouveautés du site ?

Inscrivez-vous

Pour découvrir et faire connaître des associations :
le 
FORUM DES ASSOCIATIONS
logo l'atelier d'Eric.PNG

Cette chronique propose des textes écrits par notre ami Eric Garnier-Audebourg, artiste peintre qui a aussi une jolie plume.

Pétition :

Pour un Roi à la tête de la France

800px-Saint-Denis_(93),_basilique,_insig

Le site Demain : la Monarchie vous propose une pétition postée sur la plateforme change.org.

Signez et partagez cette pétition !

Foire aux idées reçues

"La cinquième république est une démocratie."

 → C'est faux ! C'est une oligarchie.

   ► en savoir plus

"La royauté ne peut pas revenir en France."

 → Absurde !

► en savoir plus

"Les royalistes veulent restaurer l'Ancien Régime."

 → C'est très réducteur ! Beaucoup souhaitent au contraire instaurer un Nouveau Régime

► en savoir plus

"Les royalistes français sont tous des cathos."

 → Non, les royalistes peuvent être de diverses religions et de divers horizons.

► en savoir plus

Découvrez notre sélection de textes écrits par Henri V, Comte de Chambord

Henri V.jpg

"Ma personne n'est rien. Mon principe est tout"

Manifeste de Salzbourg (1873)